Survol

Survol du CCJL

Le Consortium Centre Jules-Léger est une institution provinciale offrant une éducation spécialisée aux élèves francophones de niveau préscolaire, élémentaire, secondaire. C’est une institution gérée par les francophones, pour les francophones.

Le Consortium Centre Jules-Léger gère deux écoles spécialisées : l’École d’application pour troubles d’apprentissage sévères et l’École provinciale pour sourds et malentendants. Ses écoles, basées à Ottawa, accueillent des élèves de partout en province.

Le Consortium Centre Jules-Léger offre également des services consultatifs aux 12 conseils scolaires de langue française de l’Ontario, aux enseignantes et enseignants ainsi qu’aux familles francophones qui ont des enfants ayant une surdité, une cécité ou une surdicécité. L’équipe de consultantes et de consultants assure la prestation de ces services auprès de la communauté francophone partout en province.

Vision

Ouvre une fenêtre vidéo LSQDevenir un centre d’excellence en éducation et en apprentissage, axé sur la recherche, le développement et l’innovation dans les domaines de ses compétences, assurer un leadership et établir des partenariats qui permettront d’accroître son rayonnement et son influence auprès des administrations scolaires et des conseils scolaires catholiques et publics de langue française ainsi qu’auprès des communautés qu’ils desservent.

Mission

Ouvre une fenêtre vidéo LSQLa mission du Centre Jules-Léger est d’offrir, aux élèves ayant des troubles sévères d’apprentissage, une cécité, une surdité ou une surdicécité, un milieu d’apprentissage leur permettant de développer leur plein potentiel identitaire, intellectuel, linguistique, culturel, spirituel, social et affectif, dans un esprit de collaboration entre le Centre, les administrations scolaires et conseils scolaires catholiques et publics de langue française, les parents, les institutions de formation et l’ensemble de la communauté francophone de l’Ontario.

Qui est Jules Léger?

Jules Léger débute sa carrière au journal LeDroit et, toute sa vie durant, il sera l’incarnation de sa célèbre devise « L’avenir est à ceux qui luttent ». Après avoir enseigné à l’Université d’Ottawa, cet homme diplomate devient Ambassadeur du Canada à Londres, au Mexique, en Italie puis en France. Polyvalent, il devient représentant du Canada à l’OTAN et par la suite Sous-secrétaire d’État.

En 1974, Jules Léger devient gouverneur général et il en profite pour redéfinir ce rôle. À peine est-il nommé qu’un accident cérébro-vasculaire le prive de ses forces et affecte gravement son élocution. Déterminé à jouer son rôle de porte-parole, le courageux Jules Léger combat ses maux et regagne le pouvoir des mots, lui permettant d’accomplir dignement son mandat.